2013-04-02T08:10:00+02:00

Les Chevaux de Dieu

Publié par Alba

Je suis allée voir hier le film "Les Chevaux de Dieu" du réalisateur Nabil Ayouch.

http://fr.web.img1.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/90/57/47/20444528.jpg

 

Ce film raconte le parcours d' un petit môme de la banlieue de Casablanca, au destin tragique.

 

J' y suis allée dans le cadre de mes cours de darija, sans rien connaître de l'histoire du film, et j' en suis sortie fortement troublée, car c' est un film  marquant à plus d'un titre.
Il relate une version romancée de faits qui ont réellement existé, et ne se veut ni partisan, ni moralisateur. Il montre juste une possible explication des faits.

Les critiques publiées par les spectateurs précédents sont quasiment unanimes: bonnes voire très bonnes pour la plupart.

Mais je n' ai lu nulle part de sentiment identique au mien, c' est pourquoi j' ajoute ici mon petit grain de sel, après avoir un peu digéré les émotions fortes. Comme je vous l' ai dit, j' ignorais ce que j' allais voir, ce qui m' a permis d' aborder le film vierge de tout a priori. 

J' ai beaucoup apprécié la très belle qualité de l' image et le jeu des acteurs (grâce, sûrement, à la diffusion en VO (marocain) sous-titrée).

De l'enfance du petit Tarek, on retiendra une enfance pas toute rose, certes, mais pas totalement dénuée de bonheur. Il vit dans une misère relative, sans véritable présence parentale, mais reçoit de l' affection, il a des amis, des rêves...
Les adultes qui l'entourent sont pour la plupart, pervertis.

On sait, on se doute, en voyant grandir cet enfant, qu'il n'a au devant de lui qu' un grand vide: aucune perspective d' un avenir différent, aucun espoir.

 

Et pourtant sa vie va changer radicalement, suite à sa rencontre avec les "religieux".

 

Et c' est là que moi, je dis stop !

Quand on voit le bien que peut faire sur ces jeunes l'attention bienveillante d' adultes paternalistes, quand on voit la spectaculaire transformation du grand frère de Tarek à sa sortie de prison, on se dit que oui, il y a un espoir !

Malheureusement la vraie vie n' a que faire de l' espoir des jeunes... 

 

Cette histoire peut-être transposée dans tous les milieux, quelles que soient les influences. Elle montre comment ce genre d' évènements peut-être possible et qu' il ne suffit pas de grand chose pour mettre le feu aux poudres.

 

Elle dit: «Méfiez-vous ! La jeunesse est fragile, influençable. Offrez de l' attention et de l' espoir à vos jeunes sinon d' autres que vous, moins bien intentionnés s' en chargeront»

 

Un extrait :

Voir les commentaires

commentaires

Françoise 03/04/2013 12:13


J'aime ton commentaire du film, au moins c'est du personnel que tu nous donnes.


S'il est vrai que les routes de l'enfer sont pavées de bonnes intentions, celles du paradis ? Allez savoir. Donner de l'espoir c'est bien mais dans quel but ? Il faut du concret : de la formation
pratique, de réels échanges, pas des promesses qui ne mênent à rien sinon à la violence. Je pense qu'il est indispensable que nous ouvrions les yeux et que nous agissions.


Alors comme ça, t'y apprends l'arabe, ma sœur ? "Had Saïd"


Bonne journée aussi. Bises.

Alba 04/04/2013 16:04



Correction: j' apprends le darija, le Casablancais, quoi...
Et je trouve ça très dur !!!


Ainsi, je traduirais ce que tu m' as écrit par "ce bonheur"... wach fhemtek meziane ??





Concernant l' espoir, c' est moi qui en ai eu au milieu du film, et plus du tout à la fin !!!


Pourquoi faut-il toujours que les humains soient mal intentionnés ?


 



Labaronne 02/04/2013 16:44


c'est ce que dit la mère du militaire tué par MERAH , et c'est devenu son combat, et elle a raison - ces jeunes sont des proies faciles si les adultes ne sont pas attentifs

Alba 03/04/2013 10:35



Le plus affreux c' est que les adultes attentifs aient toujours de mauvaises intentions



Ker Mary 02/04/2013 12:57


c'est quoi le dajira?

Alba 03/04/2013 10:33



La Darija c' est le patois parlé à Casablanca: Casablanca se dit Ddar el Beïda en arabe



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog - Légèrement modifié par Alba